Les contrats de développement territorial (CDT)

 

Le contrat de développement territorial est un outil innovant au service de la mise en oeuvre du Grand Paris. Il est destiné à renforcer l’attractivité internationale du territoire du Grand Paris, par des projets d’aménagements urbains ambitieux autour des pôles des futures gares et une offre de logements renforcée par la construction de 70 000 logements neufs par an.

Pour permettre au nouveau réseau de transports et à ses gares de produire pleinement les effets de développement attendus, ils doivent être accompagnés d’une politique d’aménagement de l’espace pensée à l’échelle de la région.

Les CDT, outils de planification et de programmation, élaborés conjointement par les collectivités territoriales et l’État, constituent ainsi le deuxième pilier du Grand Paris.

Ils sont la déclinaison locale des objectifs du Grand Paris en matière d’urbanisme, de logements, de déplacements, de lutte contre l’exclusion sociale, de développement économique, sportif et culturel, de protection des espaces agricoles et forestiers et des paysages.

Le volet logement constitue un enjeu majeur, avec un objectif de construction de 70 000 logements par an, répartis sur l’ensemble des territoires.

Les CDT portent sur des secteurs où sont réunis des potentiels économiques, technologiques, culturels et des potentiels d’aménagement, d’urbanisme, de construction de logements articulés autour d’un nouveau système de transport.

En Île-de-France 12 CDT ont été adoptés et signés.

CDT_IledeFrance

Deux CDT concernent directement le Val d’Oise, aux abords de la plate-forme aéroportuaire de Paris-Charles de Gaulle.

Leurs projets sont axés selon cinq enjeux propres au territoire du Grand Roissy :

- Faire évoluer le modèle de développement vers une mobilité durable ;

- Assurer une plus grande sélectivité et la cohérence du développement économique ;

- Rééquilibrer le rapport entre développement de l’habitat et des activités ;

- Gérer durablement les ressources naturelles et les espaces agricoles ;

- Renforcer l’accès à l’emploi des populations riveraines aux emplois locaux.